Accueil
Pas encore adhérent ?

Pas encore adhérent ?

Vous n'êtes pas encore adhérent à Happy au Rouret ? Adhérez dès--à-présent pour profiter de tous les avantages de l'association !
Les activités de l'association

Envie d'activités ?

L'association Happy au Rouret propose de multiples activités ... toujours dans la convivialité ! Venez vous inscrire.
Le SEL en 5 minutes grâce à l'association Happy au Rouret

Comprendre le SEL en 5 minutes

Vous voulez comprendre le Système d'Echange Local mis en place par l'association Happy au Rouret ? Laissez-vous guider !

Charte Happy Jardins

Charte Happy Jardin

 

La protection de l’environnement pour un développement durable devient une préoccupation de plus en plus importante pour tous, et notamment  pour les jardiniers. Par notre action individuelle et collective, nous nous engageons à mettre en œuvre les pratiques suivantes favorisant durablement la protection de la nature, l'économie des ressources et le recyclage tout en préservant la santé des hommes.

 

1/ Bien gérer la matière organique

  • protéger et développer la couche d’humus, par un travail organisé sur année destiné à la préparation de la terre selon le principe de la permaculture : fumier bio, compost de biodéchets, déchets verts et bruns non traités ;
  • récupérer les différents composants nécessaires à la réalisation de buttes en sollicitant tous les acteurs pouvant oeuvrer dans ce sens : employés communaux, entreprises d'élagage, éleveurs de chevaux, de moutons, particuliers, etc...
  • développer la pratique du compostage en liaison avec Univalom, installateur des composteurs du jardin ;
  • utiliser des outils qui respectent les différentes étapes de la formation de la matière organique et de la vie microbienne (grelinette, fourche écologique, outils traditionnels) ;
  • protéger les sols étés comme hivers avec les matériaux de récupération adéquats (broyats, paillage, etc..) en évitant les matériaux qui pourraient contenir certains produits nocifs pour la santé humaine et pour la nature (cartons traités notamment). 
  • utiliser les techniques des engrais verts (moutarde, trèfle rose et blanc, phacélie, vesces, sarrasin) en couverture de sol.

 

2/ Maîtriser la consommation de l'eau

  • arroser de façon pertinente, en fonction des conditions climatiques et des sols, en privilégiant les arrosages espacés et conséquents amenant la plante à développer des racines profondes pour la recherche de l’eau :
    • une fois tous les deux jours maximum en fonction en plein été.
    • en respectant le calendrier d'arrosage établi par les responsables du jardin
    • chaque adhérent  s'engage à arroser lintégralité du jardin lorsque c'est son tour.

Dans le cadre d'une gestion économe de l'eau suite à l'installation du compteur, pour tout arrosage supplémentaire, les adhérents s'engagent à aller chercher et à utiliser l'eau de la rivière pour arroser leur parcelle en prenant garde à la pollution de l'eau.

  • limiter l’évaporation par la pratique du paillage (les matériaux pouvant provenir du broyage des déchets verts) .

 

3/ Choisir judicieusement les plantes cultivées :

  • savoir associer des végétaux complémentaires et à l’inverse dissocier les plantes aux actions réciproques négatives
  • privilégier les végétaux adaptés au climat, à l’exposition et à la structure des sols, ainsi que des végétaux peu gourmands en eau, surtout en été.
  • pratiquer la rotation des cultures et des familles de légumes (assolements), sur trois ou quatre ans pour éviter l’épuisement du sol et casser le cycle des maladies et des ravageurs.

 

4/ Cultiver un jardin et des plantes en pleine santé

  • L'utilisation d'engrais chimiques ou de désherbant est proscrite dans le jardin partagé.
  • l’utilisation de purins à base de plantes, soit de plantes présentes dans le jardin partagé comme la grande consoude ou l'ortie, soit de plantes prélevées dans la nature (fougères aigles, prêles,..) est privilégiée. Selon leur dosage ces purins peuvent être utilisés comme engrais, produits de traitements ou encore activateurs de compost.

 

5/ Etre attentif au problème des déchets

  • éliminer les dépôts incontrôlés de déchets dans les jardins.
  • réutiliser les déchets verts par le compostage, précédé si besoin est d’un broyage des déchets grossiers.
  • organiser une fois par an une collecte des déchets lourds ou encombrants et leur transport vers une déchetterie.

 

6/ Favoriser les prédateurs naturels alliés des jardiniers

  • maintenir ou aménager sur chaque parcelle et sur les espaces collectifs de petits espaces « sauvages » lieu de reproduction et d’hivernage des prédateurs.
  • encourager le fleurissement des parcelles surtout par des plantes riches en pollens à miel :  laisser notamment la bourrache et les engrais verts en place jusqu'à la fin de la floraison..
  • pratiquer un désherbage raisonné laissant en place les plantes ci-dessus, les coquelicots et en étant attentifs aux plantes situées en dehors des parcelles.

 

7/ Embellir les jardins

  • soigner sa parcelle : chaque jardinier doit être soucieux de la parcelle qui lui a été attribuée et de son fleurissement.
  • participer à des travaux collectifs permettant l'aménagement, le nettoyage et l’embellissement des espaces communs du jardin partagé et de la rivière.

 

8/ Frais de gestion

Les frais de fonctionnement sont couverts par la cotisation annuelle à HAPPY JARDIN. Elle est actuellement de 10€. Attention, l’adhésion à HAPPY SEL n’inclut pas l’adhésion à HAPPY JARDIN.

L’adhésion à HAPPY SEL et HAPPY JARDIN est de 15€.

  • ite à l'installation d'un compteur d'eau, il pourra être demandé une participation éventuelle aux jardiniers en fonction de la taille de la parcelle attribuée pour contribuer au dédommagement des factures d'eau.
  • • Les frais d'achats de matériel pour la mise en place de l'arrosage seront partagés au pro-rata de la surface à équipée. 
  • chaque jardinier devra participer financièrement en cas de prélèvement important sur le matériel déjà acquis par le jardin pour l'équipement d'une nouvelle parcelle ; ou remplacer le matériel utilisé si nécessaire.

 

9/ Respect des biens et du fonctionnement du jardin

  • Chaque adhérent utilisateur du jardin s'engage à respecter l'organisation du jardin dont la responsabilité est confiée aux responsables jardin. Ces derniers ont à charge de gérer le jardin et de superviser les travaux nécessaires au développement du jardin.
  • La gestion globale du jardin est confiée aux responsables Jardin.
  • L'attribution des parcelles et l'organisation des différents espaces du jardin  relèvent des resposables Jardin.
  • Les outils à disposition dans la maison sont prêtés ou mutualisés. Leur utilisation doit se faire dans le respect du matériel disponible. Toute dégradation donnera éventuellement lieu à un remplacement des outils concernés.
  • La maison est la propriété de la commune. Elle nous est prétée à titre gracieux. Les adhérents Happy (Jardin et SEL) s'engagent à respecter les locaux, à ranger le matériel après utilisation et à laisser le jardin propre.
  • Toute dégradation constatée doit être signalée dans les meilleurs délais à la direction de l'association et aux responsables Jardin.
  • Tout emprunt doit être signalé si possible en amont des besoins à la direction de l'association et aux responsables Jardin (tables, chaises, outils de jardin) et restitués dans les meilleurs délais.
  • Tout utilisateur s'engage à bien refermer la maison après son passage. L'accès à la maison est limité ax employés de la commune et aux membres actifs de Happy pour des questions de responsabilité juridique et d'assurance. Les modalités d'accès à la maison seront définies par le bureau de l'association.
  • Le jardin en lui-même a pour seule fonctionnalité la mise en culture dans le respect des principes énoncés ci-dessus.

 

10/ Assurance

  • HAPPY au ROURET est assurée en responsabilité civile et individuelle accident. Cette assurance ne couvre les membres que lors des réunions organisées par l'association. HAPPY au ROURET n’engage pas sa responsabilité pour les risques encourus, chaque adhérent doit avoir sa propre assurance à jour.
  • Chaque jardinier veillera également à avoir ses vaccinations à jour en ce qui concerne le vaccin anti-tétanique.

 

Je m'engage à resrespecrespecter les différentes dispositions énoncées ci-dessus.


 

Galerie

Jardin 14 Juin
Image Detail Image Download

Dernières annonces

Le Clip Happy au Rouret